• ITER

« Une carte n’est pas le territoire » : la Sémantique Générale.




Cette affirmation d’Alfred Korzybski[1] caractérise à elle seule sa théorie intitulée « La Sémantique Générale ». Il l’illustre par l’image suivante : Quand nous montrons une carte en affirmant « nous sommes ici », nous utilisons le langage pour affirmer une chose qui semble vraie, mais qui est une identification abusive. Nous devrions dire « voici la représentation sur cette carte de l'endroit où nous sommes ». La plupart du temps les identifications erronées ont peu de conséquences, mais lorsque nous discutons de sujets complexes, elles induisent des incompréhensions et des erreurs de jugement.

Elle est une forme de pensée non aristotélicienne[2], car elle cherche à étendre le cadre de la sémantique classique (étude de la signification des termes du vocabulaire et des modifications qu'elle peut subir). En effet Korzybski entendait conceptualiser une logique nouvelle correspondant au niveau d'évolution scientifique de son époque, permettant selon lui de résoudre plus efficacement les problèmes humains qu'avec les logiques précédentes d'Aristote et de Descartes et qu’avec les physiques aristotélicienne et newtonienne. Ces logiques conceptualisées de l'Antiquité jusqu'au XVIIIème siècle, Korzybski ne les considérait plus efficaces pour décrire la réalité et traiter les problèmes propres aux découvertes de son siècle.

Dans Science and Sanity, Korzybski explique voir une correspondance entre cette logique non aristotélicienne et les deux révolutions scientifiques du XXème siècle, la physique quantique et la théorie de la relativité. Il fait observer que la première bouleverse les catégories habituelles de la raison, et que la seconde introduit une physique « non newtonienne » et une géométrie « non euclidienne ».

Le système de pensée aristotélicien, pour Korzybski, conduit à confondre le réel avec ce que notre système nerveux produit pour le représenter.

« Nous vivons souvent en fonction des représentations des "faits" autant qu’en fonction des "faits". Avant de pouvoir agir nous devons avoir une certaine forme de représentation dans notre cerveau. Avant de pouvoir nous asseoir sur une chaise vous devez avoir une certaine forme de représentation de cette chaise dans votre cerveau et votre système nerveux. Vous agissez en fonction de ces représentations dans votre système nerveux. »

— Korzybski, Séminaire de sémantique générale de 1937.


(Éléments tirés de l’article Wikipedia : Sémantique Générale.)


Dans le domaine de l’initiation maçonnique, si subtil et si intime, la question peut se poser de savoir ce qui relève de la « carte » et ce qui relève du « territoire ». Confondre les deux concepts pourrait conduire à des impasses voire à de la contre-initiation.

[1] Alfred Abdank Skarbeck Korzybski (3 juillet 1879 à Varsovie - 1 mars 1950 à Sharon, Connecticut) est un philosophe et scientifique américano-polonais. La Sémantique Générale a pour objet un nouveau système général d'évaluation et de prédictibilité pour la résolution de problèmes humains. [2] Pensée aristotélicienne : Cadres de pensée issus de la systématisation de tous les savoirs de son temps, et constituant doctrines pour la compréhension de la réalité : logique, physique, métaphysique, morale, politique, etc.



ABONNEZ-VOUS AU BLOG DE LA G.L.I.F